La chapelle avec les gisants

La chapelle avec les gisants

Ancien arrière-chœur, la chapelle est entourée de dalles funéraires qui étaient autrefois placées au sol. Le tombeau avec les gisants est exceptionnel car double. Il s’agit de celui des comtes de Werd, landgraves de Basse-Alsace. Dessous, Philippe (mort en 1332) en tenue de chanoine de la cathédrale ; dessus, Ulrich (mort en 1344) portant un attirail militaire. Le sculpteur a signé le long du fourreau de son épée « Meister Wolvelin von Rufach ».
L’ensemble est disposé dans un enfeu, c’est-à-dire une niche dans laquelle est placé un sarcophage ou une représentation d’une scène funéraire. Il est à remarquer des traces d’une Dormition de la Vierge, scène de sa mort, entourée des apôtres.
A droite, se trouve un lavabo du XVème siècle dans lequel l’officiant lavait les objets de la messe.

Die Kapelle

Die Kapelle, früher hinterer Chorraum, ist umgeben von Grabplatten die einmal den Boden schmückten. Das Doppelgrab ist das Grab der Brüder Wird, Grafen des Elsasses.
Zuerst Philipp (1332) in der Kleidung eines Domherren der Kathedrale, dann Ulrich (1344) in militärischer Ausrüstung. An der Seite der Scheide ist die Unterschrift des Bildhauers „Meister Wolvelin von Rufach.
Das Grab befindet sich in einer Grabmalnische wo man nicht die Spuren einer Entschlafung der Maria ahnen könnte.

The Chapel

Initially a back-stage choir, it is lined with old tombstones formerly placed on the floor. The double tomb is that of the Counts of Werd. The two brothers were counts of Lower Alsace, below, Philippe (died 1332) in canonical garments, and, above, Ulrich (died 1344) in military gear. On the edge of the tomb the sculptor’s signature “Master Wolfelin from Rufach” can be seen. The tomb is placed in a funereal niche where traces of the Last Sleep of the Virgin (the Dormition) are still visible. On the right a hand basin from the 15th century in which the priest washed the utensils for Mass.

La capilla con los yacentes

Antiguamente, la zona entre bastidores del coro, está rodeada de lápidas, anteriormente situadas en el suelo. La tuamba con la recostada es excepcional porque es doble. Se trata de los condes de WErd, de la Baja Alsacia. A continuación, Philippe (muerto en 1332) en el canon de la catedral; arriba, Ulrich (muerto en 1344) vistiendo atuendo militar. El escultor firmó a lo largo de la funda de su espada « Meister Wolvelin von Rufach ».
El conjunto está dispuesto en un nicho, es decir, un nicho en el que se coloca un sarcófago o una representación de una escena funeraria. Hay huellas de una Dormición de la Virgen, escena de su muerte, rodeada de los Apóstoles.
A la derecha se encuentra un lavabo del siglo XV en el que el sacerdote lavaba los objetos de la misa

En quelques mots…

Saint-Guillaume représente à la fois un lieu d’histoire et un lieu de vie tourné vers l’avenir au cœur de Strasbourg.

L’accueil, la convivialité, la culture du débat et une lecture ouverte et critique des textes bibliques en fonction de l’actualité représentent des priorités pour le Conseil presbytéral.

Rejoignez-nous sur :
DONS EN LIGNE
Sélectionnez la méthode de paiement
Informations personnelles

Détails de facturation

Total du don : 10€

Contactez-nous
La paroisse est membre de l’UEPAL

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer